Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sombre Salut de Crépuscule

Aller en bas 
AuteurMessage
Sigurian
Initié du désordre
Initié du désordre
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Sombre Salut de Crépuscule   Jeu 15 Mai 2008 - 13:30

Bonjour, ô frères et sœurs de l'Ordre de la Destruction...

Je me présente, Sigurian Uthorin, l'un des Trois Seigneurs du Crépuscule.
Je viens à vous pour vous présenter notre guilde, et par la même, vous faire une proposition d'alliance contre nos ennemis communs de l'ordre...

Nous sommes une guilde de joueurs avec pour moyenne d'âge 25 ans, avec un noyau dur de personnes ce connaissant irl.
Dans la mesure ou l'union fait la force, il est bon en ces temps troublés d'avoir des amis.

Aussi nous vous invitons à dépêcher un ambassadeur apurés de Crépuscule, ou il sera accueillis comme il ce doit dans la Salle d'audience des émissaires : http://crepuscule-guilde.forum-actif.net/la-salle-d-audience-des-emissaires-f28/

Relation, amitié, et pourquoi pas alliance ? Nous pourrons ainsi discuter de tout cela dans la tranquillité de nos murs...

En attendant, je vous conte ici notre histoire, afin que vous en appreniez plus sur nous.

La Bataille de Felgaroth

Oui... tout nous ramène a ce jour maudit.

C'était il y'a quelque mois a présent, et pourtant je pourrais jurer que c'était hier. L'ost noir du dynaste Deldraïn l'écorcheur de pureté était en campagne dans le nord d'Ulthuan afin de repousser nos maudits cousins vers le sud et conforter nos positions et notre ascendance sur toute la partie septentrionale de l'île. Quoi de plus légitime ? Ces terres furent nôtres par le passé, et par la volonté du Roi Sorcier elles devaient êtres reconquise par la haine et le fer.

J'étais parmi les elfes de Deldraïn ce jour là, pas en tant que soldat, mais le Dynaste c'était montré suffisamment généreux dans son offre pour que je daigne mettre ma maîtrise des arts noirs à son service, ce qui l'avait dispensé d'être redevable de quoi que ce soit envers un quelconque Couvent de Sorcière... Quoi qu'il en soit les Druchii n'étaient pas seuls, car nos récents alliés avaient mis à la disposition de l'écorcheur une compagnie chacun. Nous avons donc marchés sur la ville de Felgaroth dans la région d'Yvresse, et le spectacle était à la fois magnifique et terrible. Nos soldats revêtus de leurs sombres armures aux formes complexes et portants leurs armes défilés, avancés d'un pas leste en ordre parfait avec à leur droite le détachement d'Orques nettements moins disciplinés et plus bruyants, et à leur gauche les immenses guerriers du chaos engoncés dans leurs lourdes armures arborant l'œil dorée de Tzeentch. L'armée arriva en vue de Felgaroth alors que le soleil était au zénith,et comme de juste, l'ennemi nous attendait...

L'armée scintillante des hauts-elfes était déployée devant la ville blanche aux tours élancées, et entendait bien protéger les pathétiques habitants de Felgaroth de notre courroux. Ce fût les carreaux de nos arbalètes à répétition qui versèrent le premier sang, puis le Seigneur Deldraïn ordonna la charge, et très vite, tout ne fût qu'une tempête d'acier et de sang. Les Druchii laissaient libre cour à leur haine séculaire de l'ennemi, tandis que les Orques appliqués leur plus fine tactique, à savoir une charge chaotique et brutale, et que les forces du Chaos abattaient sans pitié les elfes par dizaine de leurs armes magiques bleutées disproportionnées. Moi même, au cœur de la bataille je déversé mes sombres pouvoirs magiques sur mes cousins honnis, en abattant le plus possible au nom du roi Sorcier et des siècles de guerre passés. La situation semblait tourner en notre faveur, l'ennemi était surpassé en nombre et en talent et en fin d'après midi la bataille semblait gagnée. C'est alors qu'un corps lointain raisonna sur notre flanc droit...

Honteuse débâcle

Une imposante troupe de Princes Dragons de Calédor était en pleine charge en notre direction, leurs frêles mais rapides montures avançant rapidement vers nos lignes. Le choc fût terrible, et notre flanc anéantit, semant la confusion et la panique parmi nos troupes. Malgré cela la situation n'était pas encore désespérée, et il fallait absolument surmonter la peur pour reprendre l'ascendant sur la bataille. Mais Deldraïn l'écorcheur de pureté, Dynaste Druchii et général de notre armée se couvris alors de honte, lui et toute sa lignée en ordonnant la retraite et en s'enfuyant, pris de panique.
Notre ligne de bataille vacilla, et ce fût la débâcle dans le chaos le plus total.

Le Cri des trois

Bien vite nous ne fûmes plus que quelques dizaines à nous battre, alors que nos alliés fuyaient de tout côté. Il y'avait encore autour de moi quelques Druchii, consternés par la couardise de notre seigneur, résolus à ce battre jusqu'à la mort. A ce moment ma robe noire était déjà couverte du sang de mes amis et de mes ennemis, et mon cœur réclamé mille vengeances pour mon peuple. La haine me submergea alors, et j'hurla ma rage en rassemblant mes pouvoirs pour emporter le plus possibles des usurpateurs d'Ulthuan dans la mort avec moi. Je compris alors que nous n'étions pas seuls à nous battre encore, car deux autres cris firent écho au mien. L'un guttural et bestial, l'autre roque et métalique. Je les vis alors tout deux. L'un à ma gauche, Orque aux muscles disproportionnés et à l'armure épaisse, brandissant une immense hache maculée de sang et chargeant l'ennemi en un rugissement tonitruant a la tête des quelques orques qui n'avaient pas fuis. L'autre à ma droite, à ma grande surprise une femme de grande taille, portant une magnifique armure du chaos bleutée aux multiples dorures et une épée à deux mains massive incrustée des runes du changement, conduisait les derniers guerriers du chaos encore présent vers l'ennemi. J'apprendrai plus tard qu'il s'agissait de Gweirig et de Tzel'dena.Encouragés par ce soutient, j'exorta les Druchii à la charge et nous redoublâmes de rage et de fureur au cœur de la mêlée, arrachant vies et âmes de nos ennemis, nous battants comme des déments dans le crépuscule naissant..

Les Seigneurs du Crépuscule

Le combat fût acharné, et nombres des nôtres tombèrent. Cependant, lorsque le soir fît enfin place à la nuit, les derniers Asurs de l'armée de Felgaroth était tombés. Nous n'étions plus qu'une dizaine, Elfes Noirs, Orques et Chaotiques confondus, à nous tenir au milieux des corps éparpillés sur la plaine qui avait bue tant de sang en ce jour. Ensemble, nous avions accomplis l'impossible, et celà grâce à notre rage collective. Les survivants nous portèrent en triomphe, Gweirig, Tzel'dena et moi et malgré nos multiples différences, nous nous sentiment à ce moment plus proche les uns des autres que de nos frères qui nous avaient abandonnés à la mort et qui avaient fuit lâchement. Aussi nous décidâmes de demeurer ensemble et de lutter à notre façon contre nos ennemis, en sachant toute la confiance que l'on pouvait avoir les uns des autres au combat. Bien vite, la nouvelle se répandit à travers les terres, et on parla des Trois et de leurs braves qui avaient combattus jusqu'au soir l'ennemi jusqu'à la victoire.

Nous primes donc le nom de Seigneurs du Crépuscule, en mémoire de ce jour, et avec les guerriers qui combattirent à nos côtés nous fondâmes la Guilde Crépuscule, scellant dans le sang notre union maudite contre les ennemis de nos races.

O ennemis, tremblez, car désormais nous sommes nos propres maîtres, et nos cœurs réclament le juste prix de la vengeance, car c'est dans le sang que nous laverons l'affront passé...

Sigurian, Scribe Noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chane
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 994
Age : 31
Localisation : Avec un Loup :)
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Sombre Salut de Crépuscule   Jeu 15 Mai 2008 - 14:46

Bienvenu à toi sur notre forum !

Malheureusement, nous préférons attendre pour faire des alliances

Très beau texte Rp, je trouve, il accroche bien

On dépêchera un émissaire d'ici peu, en attendant, vous pouvez vous désaltérer à la taverne . Celle ci est tenue par un gros ork vert, mais il fait pas de mal à une mouche le bobbi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurian
Initié du désordre
Initié du désordre
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Sombre Salut de Crépuscule   Jeu 15 Mai 2008 - 14:51

Certes, les alliances devraient attendre la sortie du jeu, mais en attendant rien n'empêche des relations amicales... car nous aurons à faire avec l'Ordre.

En attendant, je vais profiter de votre hospitalité et me rendre à la taverne.

/HRP Votre forum est vraiment sympa et très vivant. Bravo à vous ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harah
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 492
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Sombre Salut de Crépuscule   Jeu 15 Mai 2008 - 15:22

Bienvenue parmi nous Wink

J'ai aussi apprécié la lecture de ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nborde.fr
Krok Tranch'sec
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 42
Localisation : Tu vois le gros truck vert plein de phalanges qui te viens droit dans la tronche bin chui derrière
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Sombre Salut de Crépuscule   Jeu 15 Mai 2008 - 16:04

Lut le longu’zoreil binvnu d’part chez nous !!!! et gaf à la bière à baf de bobbi elle va t’faire mal a ton chti crâne !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenir-technologie-service.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombre Salut de Crépuscule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombre Salut de Crépuscule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Nous ne sommes pas seuls... :: Présentez les vôtres-
Sauter vers: