Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )

Aller en bas 
AuteurMessage
Zoltan
Initié du désordre
Initié du désordre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   Mar 16 Sep 2008 - 17:37

// v1, je modifie / retravaille souvent ce que j'écris, ce post servira au BG de mes main reroll


Le cercle sacrificiel rayonnait d'une lumière maléfique, en son centre, un autel, sur lequel reposait un étrange crane, au dessus le corps encore chaud d'une haute elfe se vidant de son sang alimentait le rituel.
Yorgoth, mage de Tzeentch était concentré, c'était la troisième fois qu'il tentait ce rituel, plus le droit à l'erreur, plus de prisionniers à sacrifier.
L'énergie du warp se concentrait dans une intense tourbillon autour du crâne catalyseur, un portail allait s'ouvrir. Un démon devait apparaître et se lier au crane, le transformant en un puissant artefact maléfique.
Zoltan, cultiste aux ordres de son maitre mage, s'affairait autour de l'autel et recitait des incantations.. encore quelques instants et...

Un flash

....
“ JE SUIS MUGABOR, SEIGNEUR DE DISEHOR QUI M INVOQUE ? “
“ Pardon ?”
“ JE SUIS MUGABOR SEIGNEUR DECHU DE DISEHOR, POURQUOI M'AS TU RAPPELE DU WARP SORCIER ?”
“ Je ... Non non, il doit y avoir méprise, tu n'etais pas celui qui devais apparaître..”
“ C'EST TZEENCHT QUI M'A MENE JUSQU'ICI ! QUE VEUX TU ?”
“ Oh ... Euh ... bah ca alors... à force de vouloir invoquer des démons... le Changement m'a envoyé un damné à la place...”
“ARRETE DE PARLER SEUL, JE SUIS MUGABOR, ADRESSE TOI A MOI INSOLENT OU JE TE FERAIS ECARTELER”
“Je voudrais bien voir ça, Zoltan met le moi sous cloche en attendant que je décide ce que je fais de lui”
“Oui maître”
“ SOUS CLOCHE ? COMMENT ? VOUS Me le paierez dinosaure partouzeur de droite.”
“Range le dans la bibliothèque, je verrais ce que j'en fais plus tard”
“Bien maître”

Zoltan plaça la cloche sur une petite table et regarda le crane, il pouvait voir la figure déformée par le warp de l'âme de l'homme qui hurlait. Il sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoltan
Initié du désordre
Initié du désordre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   Mar 16 Sep 2008 - 17:37

Une fois l'autel nettoyé du récent sacrifice, Zoltan rejoint Yorgoth à la bibliothèque.

“Notre nouvel invité est très bruyant Zoltan, trouve moi dans nos livres si il est fait mention de la Diséhor ou d'un quelconque Mugabor.”
“Bien Maître...”
Après quelques heures de recherches, ils trouvèrent une mention dans un traité de géographie ancienne.

Les histoires des contrées loingtaines , Chapitre XXI, la Disehor


Citation :

Histoire de la Desihor

.....Mugabor, fit alors assassiner le roi et prit sa place à la tête des terres nouvellement conquises. Il instaura un régime de terreur pour s'assurer de la loyauté de ses sujets.
Le contrôle de la population était principalement effectué par sa très crainte police secrete, la Pfunza, sorte de horde de citoyens armés à la base ordinaires, qui, pour quelques privilèges s'adonnait aux pires exactions sur la population.

Mugabor vivait presque reclue dans son Palais avec une ancienne servante qu'il avait épousé, ainsi que sa cours et sa guarde rapprochée.
Il donnait de nombreuses fêtes et vivait dans le faste et l'opulence. Il ne s'occupait que de combler les insatiables désirs de son épouse.
Il lui arrivait parfois, de donner des fêtes à l'extérieur de son Palais: des jubilés, l'anniversaire de sa femme, de son arrivée au trône... A ces fêtes il donnait des noms comme “prospérité”ou “exaltation”... Pour organiser la population et les obliger à participer et à celebrer leur souverain, la Pfanzu s'en donnait à coeur joie, menaçant de violer et tuer les familles dont tout les membres ne participerait pas. Menaces souvent mise à éxécution de toutes façons.

...

En ce qui concerne les relations extérieurs, Mugabor recevait les diplomates des contrées voisines dans le luxe de son palais, il ne leur était pas permis d'aller ailleurs.
Mugabor comptait plus d'ennemis que d'alliés parmis ses voisins, quand il recevait les émissaires des premiers, venu se plaindre d'arrivé de réfugiés ou d'exactions de sa milice sur les terres qui ne lui appartenait pas par exemple, il fesait executer publiquement un chef de la Pfanzu ou alors lui ordonnait de doubler les patrouilles aux frontières pour rattraper les “fuyards”.
De façon officielle, il n'y avait pas de problèmes au Disehor, à part quelques brebis égarées, tout le peuple vivait dans la paix et l'harmonie.
Mugaor avait quelques amis dans ses voisins, bien souvent des personnages comme lui. Il était étonnement très instruit, avait étudié les arts et la poésie, ainsi que les sciences et de nombreuses langues, il pouvait rester des heures à discuter avec ses “alliés” et à les subjuguer par son savoir.

C'est lors d'une de ses fêtes de que Mugabor fut trahit et que son règne s'acheva. Et le plus étonnant, par sa femme, la même qu'il idolatrait et couvrait de cadeaux.
Cette nuit là, elle ouvrit les portes du Palais et occupa la garde, permettant à un groupe de rebelles, armé et soutenu par la province voisine d'y pénétrer. Ils massacrerent la cours du roi et ce dernier fut enfermé, en attendant le “jugement” de son peuple opprimé.

Mugabor fut enchaîné en place publique, laissé à la merci de ses anciens sujets et subit les pires sévices que la haine et la vengeance puissent permettre d'imaginer.. Il fut finalement décapité en présence du souverain de la contrée voisine qui déclara rattacher ce royaume au sien afin de guider ses habitants vers la prospérité, la vrai.

On ne sait pas ce que devînt la femme de Mugabor après cette nuit là, ni ce qui l'avait poussé à renoncer à sa vie de reine. On murmure que ses actes lui furent dicter par un terrible Dieu....

....

“Ha Ha Ha, comme c'est ironique Mugabor, c'est Tzeencht qui t'a perdu, et aujourd'hui il te ramene ici, prisonnier dans un artefact”
“mmm mmm mm mm”
“Oui, nous parlerons quand j'aurais envie de t'écouter, pour le moment tu es bien ou tu es. Zoltan, je te laisse, j'ai à faire..”
“ Bien maître”


Dernière édition par Zoltan le Mar 16 Sep 2008 - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoltan
Initié du désordre
Initié du désordre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   Mar 16 Sep 2008 - 17:38

(réservé pour ajout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoltan
Initié du désordre
Initié du désordre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   Mar 16 Sep 2008 - 17:38

( réservé pour ajout futur )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoltan
Initié du désordre
Initié du désordre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   Mar 16 Sep 2008 - 17:39

( réservé pour ajout futur, oui, j aime pas quand l histoire est coupée Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Malédiction de Mugabor ( Yorgoth / Zoltan )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pathfinder - La Malédiction du Trône écarlate
» Miskatonic Horror
» r.p lebabouin
» Tournoi 40k en double 4 novembre 2012
» Quêtes frigost 3 dofus des glaces toussa et oui à faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Votre histoire-
Sauter vers: