Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les peaux-vertes - présentation

Aller en bas 
AuteurMessage
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Les peaux-vertes - présentation   Ven 13 Avr 2007 - 16:44

Citation :
L'seul truk mieux k'un nabot krevé, c't'un nabot en train d'krever ki t'explik' où s'plankent sé p'tits potes.
Morglum Brise-nuque


Les orques sont des pillards féroces et impitoyables dont les attaques constantes menacent d’embraser les terres du Vieux Monde et de plonger le continent entier dans une ère de ténèbres et de guerres ininterrompues. Les orques font la guerre avec une obstination qui les rend extrêmement dangereux mais, heureusement pour leurs ennemis, une grande partie de leur énergie est dépensée en luttes internes. Les gobelins, nettement plus malins que les orques, ne sont pas aussi belliqueux et préfèrent éviter les batailles, à moins d’être plus nombreux que l’adversaire, que celui-ci soit en mauvais état ou pris par surprise ( et de préférence les trois). Les gobelins sont rusés plutôt que forts, et ils comptent beaucoup sur leurs cousins les orques quand il s’agit d’aller se battre.

Les Peaux-Vertes


Les orques et les gobelins, ou peaux-vertes comme ils sont souvent appelés, sont des créatures remarquables de bien des façons. Leur peau verte, épaisse et résistante, devient calleuse, noueuse et durcit avec l’âge. Leur sang va du rouge au violet, voire noir, et est épais, âcre et gluant. Ils ne semblent pas ressentir la douleur autant que les autres créatures, et il faut de sérieuses blessures pour mettre un orque à terre.

Tribus et chefs




Les peaux-vertes vivent en tribus ou en bandes. Certaines sont immenses et comprennent plusieurs milliers de guerriers. Les tribus sont commandées par un chef ou, s’il est particulièrement puissant, un Seigneur de Guerre. Plus un chef remporte de succès, plus il y aura de troupes prêtes à se joindre à sa tribu. Alors que la tribu se développe, le chef l’emmène livrer des batailles de plus en plus importantes. Ainsi, il devient de plus en plus célèbre et sa tribu de plus en plus nombreuse, ou il se fait tuer et la tribu se disperse.

Il est commun de trouver des gobelins sous la domination des orques. Dans de nombreux cas, ces esclaves gobelins sont satisfaits de leur sort car cela leur donne l’occasion de dépouiller, piller et voler tout ce que les orques ont pu oublier. Les gobelins savent que les orques sont de meilleurs combattants qu’eux, et qu’il est donc avantageux de vivre dans une tribu orque, même si leurs maîtres les traitent durement et n’hésitent pas à en manger un de temps en temps.

Les tribus de peaux-vertes sont semi sédentaires, c'est-à-dire qu'elles voyagent de champ de bataille en champ de bataille mais peuvent aussi s'établir dans une base ou un camp afin de lancer des excursions de pillage dans les contrées alentours. Par exemple la tribu de l'Oeil rouge de Grimgor Boit'en fer s'est établi dans l'ancienne forteresse naine de Karak ungor au grand dam de ces derniers. L'été Grimgor mène sa tribu sur Kislev ou l'Empire tandis que l'hiver il se retire dans sa forteresse pour aller combattre les skavens dans les niveaux infèrieurs de la forteresse.

Les terres des orques


Les tribus orques et gobelines vivent dans tout le Vieux Monde, dans les zones désertes ou inhospitalières. Ils vivent aussi aux frontières du Vieux Monde, dans les terres au sud et à l’est, et c’est dans ces endroits qu’ils sont le plus prolifiques. Si l’on peut parler de territoires orques, alors il s’agit de cette portion des Terres Arides comprises entre les Montagnes Noires, le Col de Feu Noir, la Rivière Sanglante et les Montagnes du Bord du Monde. Ce secteur est infesté de tribus orques et les terres adjacentes aux Principautés Frontalières ne valent guère mieux, bien que des colonies humaines maintiennent la présence de l’homme aux limites de la civilisation. Il y a aussi beaucoup de peaux-vertes dans le Vieux Monde, particulièrement dans les montagnes et les forêts profondes pratiquement impénétrables pour l’homme. De nombreuses tribus de gobelins de la nuit sévissent dans les montagnes du bord du monde, faisant une guerre continuelle entre ces tribus et les nains. Par exemple la forteresse multi millénaire naine de Karak aux Huits Pics est aujourd'hui aux main de Skarsnik, le plus puissant seigneur gobelin vivant actuellement.

Les orques




Alors que certains orques ne dépassent pas la taille humaine, la plupart sont plus grands et certains font plus de deux mètres. Ils ont tous des torses puissants, des épaules massives et des membres longs et musclés, de grosses têtes avec d’énormes mâchoires et des fronts minuscules derrière lesquels se cache une boite crânienne dont l’épaisseur ne laissant pas beaucoup de place pour la matière grise…

En dépit de leur manque apparent d’intelligence, les orques ne sont pas stupides, juste un peu limités dans leur façon de réfléchir et d’agir. Ce ne sont pas les plus grands penseurs du monde mais ils ne se posent jamais de questions. Quand un orque veut faire quelque chose, il le fait, tout simplement, sans perdre de temps à peser le pour et le contre pendant des heures, comme le ferait un homme.

L’obstination est leur plus grande force, particulièrement quand on sait que se battre est ce qu’ils aiment le plus. Quand ils ne sont pas en guerre, les orques se battent entre eux pour établir leur domination personnelle. Même les chefs orques s’affrontent pour décider lequel est le chef suprême, ce qui crée d’innombrables rangs hiérarchiques, de chef à grand chef, de chef de guerre à Seigneur de Guerre.

Un Seigneur de Guerre est un orque qui a établie une suprématie totale (en ayant tué, mangé ou chassé ses rivaux) et qui conduit maintenant toutes les tribus vers des conquêtes glorieuses contre les races minables comme les humains. Un orque passe donc toute sa vie à se battre, contre les siens ou n’importe quel autre adversaire. Cela est considéré comme une bonne chose par les orques, qui sont tous très satisfaits de leur sort, et dont la récompense ultime est de mourir dans une bonne bagarre.

Les orques noirs étaient les serviteurs des nains du Chaos (des Nains partis loin au Nord et à l'Ouest pour exploiter les riches gisements de métal ; au fil des siècles l'influence corruptrice du Chaos les a transformé en une version bien plus sombre que leurs cousins des montagnes du Bord du Monde). Ils ont été créés à partir d'Orques, afin de servir de soldats d'élite. De fait, les orques noirs sont énormes (souvent plus de deux mètres), et sont des chefs rusés parfois amenés à prendre le commandement de bandes d'Orques et de gobelins. Les Orques noirs sont une expérience manquée car ils se rebellèrent contre leurs créateurs et entraînèrent avec eux d'immenses hordes d'esclaves révoltés Orques et gobelins. Ils faillirent même prendre la tour de Zaâr-Naggrund, capitale des Nains du chaos mais en furent empêchés par la trahison des Hobgobelins, serviteurs des nains du chaos.
Ils sont beaucoup plus diciplinés que leurs cousins à la peau plus claire. De plus leur combativité accrue les place très souvent à la tête des armées orques et gobelines, les dotent des meilleurs armes et armures.

Les gobelins



Les gobelins sont de taille variable mais généralement plus petits que les orques ou les hommes. Ils ont des doigts sensibles et agiles qui s’agrippent avec ténacité et sont parfaits pour étrangler de petits animaux ou des rivaux endormis. Les gobelins ont de petits yeux sournois et une bonne vue, surtout dans le noir. Ils sont bruyants et bavards alors que les orques sont plutôt taciturnes (estimant qu’un regard noir ou qu’un grondement, babines retroussées, sont de parfaits moyens d’expression).
Les gobelins sont plus intelligents que les orques et aiment marchander avec leurs cousins mous du bulbe, surtout parce qu’ils les roulent toujours. Beaucoup de tribus gobelines sont nomades, elles achètent, vendent ou volent des choses pour les revendre plus loin. Ces tribus sont souvent accompagnées d’immenses caravanes chargées de ferraille, de monstres capturés ou même d’esclaves ou de prisonniers nains, humains ou elfes. Des cavaliers sur loups rôdent autour de la tribu, à la recherche d’ennemis ou de colonies à attaquer et piller.

Certains gobelins deviennent très riches grâce à cette forme de commerce. Les gobelins aiment étaler leur fortune. Un marchand prospère porte d’innombrables bagues, des dagues ornementées, des épées d’apparat et le plus gros casque qu’il peut réussir à maintenir en équilibre sur sa tête. D’autres dépensent leurs richesses mal acquises en chars rapides avec lesquels ils organisent des courses et essayent de ridiculiser leurs concurrents avec la machine la plus rapide ou la plus voyante.

Les gobelins de la nuit vivent dans des cavernes et des fouilles grossières qu'ils creusent au plus profond des montagnes. Ils voient rarement le jour, sauf pour batailler contre les nains et les autres races, d'où leur surnom. Les gobelins de la nuit portent généralement des manteaux à capuchon et cultivent des variétés de champignons hallucinogènes, telles que le "bonnet de fou", avec lesquelles ils se droguent. Les plus dépendants entrent dans un état de folie furieuse qui décuple leurs forces avant la bataille, ce sont les gobelins fanatiques( ils manient des boulets énormes au bout de chaînes et se laissent entraîner par leur course après les avoir fait tournoyer).Dans une bataille,ces gobelins totalement siphonnés sont aussi dangereux pour les ennemis que pour leurs propre troupes.

Les tactiques des gobelins de la Nuit sont parmi les plus fourbes. En plus des gobelins fanatiques, ils utilisent des rétiaires, gobelins armés de filets pour engluer l'ennemi. Enfin, ils sortent rarement de leur cavernes sans leur "bétail" connu sous le nom de squig. Ces créatures ressemblent à des boules munies de deux pattes et d'une énorme bouche carnassière. On dit qu'il s'agit à l'origine de champignons qui auraient monstrueusement muté.

Sources : Site officiel de WAR et forum de la guilde "Klan Kass' Kranes"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les peaux-vertes - présentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1500 pt] Peaux-Vertes contre Khemri
» Sortie des peaux vertes
» [Flotte Ork] 1000 points de pillards peaux-vertes
» Mon armée de peaux verte.
» [galerie] L'atelier de Napalm (vieilles productions non triées et Work in progress)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Les piliers de la destruction :: Les Peaux-vertes-
Sauter vers: