Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nairda... C'est à mon tour!

Aller en bas 
AuteurMessage
Nairda
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 41
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Nairda... C'est à mon tour!   Sam 16 Juin 2007 - 22:40

Le soleil balaie le haut des toits de ces premières lueurs et redonne un peu de vie au sommet des habitations. Une brouillard épais à mis hauteur des maisons noie le fond des ruelles dans l’obscurité à un point tel qu’il est difficile de distinguer l’aube naissante.

La tête affalée sur la table à manger, mon père dort entre les restes du repas de la veille et les cadavres de bouteilles jonchant la table. La pièce est encore plongée dans le noir mais j’entends sa respiration lourde et suintant l’alcool, des litres de bière engorgés hier au soir. Je me prépare à sortir pour chercher l’eau dont nous avons besoin pour notre quotidien. Je me saisi des deux sceaux en bois par la anse métallique, le fait de me baisser m’est douloureux, des signaux électriques me rappelle des coups reçu la veille… Pour le peu de dignité qu’il me reste, je me dois de répondre à mes tâches les plus basiques, même si l’envie n’y est plus, je dois m’y tenir. D’une main, je saisi la poignée de la porte qui doit bien faire dans les 80 kilos et je l’entre ouvre, malgré mon geste calculé la porte grince en ses gons… « Rhaaa, faudrait vraiment faire quelque chose pour cette porte ». Quelques mouvements de mon père encore ivre me tétanise sur place… Fausse alerte ! Il ne s’est pas réveillé, autrement j’aurais eut droit à une raclée ! Je jette un œil dans la ruelle pour vérifier que personne ne rode… Pas l’ombre d’un être humain pour le peu d’horizon qui m’est offert. Je tends l’oreille… Juste quelques bruits de rongeur fouinant dans les canaux de la rue pavée. Je fini d’ouvrir la porte délicatement et je me décide à sortir…

L’atmosphère y est moite est putride, cette petite ruelle entassée rend la circulation de l’air difficile et permet de dégager cette odeur pesante que lors de forts vents. Je m’y engage à pas discret pour ne pas éveiller la curiosité. Régulièrement je suis pris à parti par les bandes du coins ou par de vulgaires bandits de passage du fait de ma réputation de…peureux. Petit et maigre je n’impose le respect à personne et je préfère me terrer plutôt que de devoir affronter les coups… Dans le monde dans lequel je vis, plus je résiste, plus je reçois de coups donc autant ne pas résister et laisser passer la tempête en faisant l’arbre mort. Mais qu’est-ce que je ne ferai pas pour rendre tous les coups qui m’ont été donnés ! Mes deux sceaux à la main je me rends au puit, plus vite se sera fait et plus vite je serai en sûreté…

« Hé !!!! La fouine !!!!!! » Figé sur place. Ce son percute mon oreille droite à la vitesse de l’éclaire. Mes pas se sont arrêtés net. Je reste sur place.

Cette phrase annonçant une série de problème provient d’une ruelle dont je ne distingue que l’encadrement. « Bouge pas le gamin ! Qu’est-ce que tu traînes par ici ?!? ».
« Laissez-moi tranquille ! Je ne fais qu’aller chercher de l’eau ! Je ne veux pas de problème ». Répondis-j.
De la pénombre apparaît une première silhouette, celle qui parlait, s’en suit, 2 autres personnages que je ne distingue pas encore. La première silhouette est plutôt massive, la voie est grave et ne donne pas confiance.
« Ne soit pas si inquiet, nous voulons juste nous divertir quelque peu. Ratib, fais nous rire un peu ». Dit l’inconnu.
Derrière la silhouette j’aperçoit deux lueurs gentiment prendre forme…. Elle devient de plus plus luisante jusqu’à avoir l’impression de percevoir une fenêtre sur le soleil.
Je sens mon pouls s’accélérer. Une chaleur étrange avec un picotement me parcours les pieds et remonte gentiment dans les jambes. La chaleur s’intensifie ainsi que le picotement.
« Mais ! Aïe ! Que faites-vous ! » Dis-j.
Après le picotement je passe à un état de douleur, j’ai l’impression que des mains saisissent mes os à travers ma chaire. La douleur dans mes jambes et maintenant la chaleur qui envahi mon corps de part en part. J’essaie de crier pour appeler à l’aide mais je me retrouve sans voix et impossible de faire un geste qu’elle qu’il soit. Un goût de sang se mélange à la salive dans ma bouche. J’ai envie d’hurler ! De crier ! Tellement la douleur est forte ! De petit craquement se font entendre, se sont mes os qui se brisent. Mon corps se met en lévitation, je vois a présent l’épaisse couche de brouillard masquant le sommet des maisons puis d’un mouvement de torsion, la partie haute commence à se tourner vers le bas alors que mes jambes restent dans la même position… Les craquements se font plus fréquents et plus fort. On me brise de l’intérieur ! Aidez moi !! Je vous en prie !!

Les rires des inconnus se font lointain, je crois que je suis entrain de mourir ! La douleur, comme les rires disparaissent peu à peu pour ensuite disparaître complètement. Plus de douleur, je crois bien que je suis mort et que je viens d’atteindre un autre monde…
« Non tu n’es pas mort humain » Dit une voix provenant de nulle part.
« Mais qui êtes-vous ! » Répondis-j.
« Je suis ton salut l’humain et je vous en toi toute la rage et la haine nécessaire à faire de toi un bon élément » Dit la voix.
« Mais ?!? » Dis-j en hoquetant.
« Non ! Tu veux rester faible et une proie du premier imbécile? Tu veux continuer à recevoir des coups de ton père ivrogne ? Tu veux que ces inconnus te broient et te brûlent vivant ? »
« Non … » Répondis-j !
« Je vais faire changer ta vie, je te rendrai fort et résistant, ton corps changera et tu sera craints! Mais en échange de cela tu devra me servir au mieux et si tu ne me satisfait pas, je te ferai vivre d’atroces douleurs encore bien pire que celles que tu subis. Ensuite je t’abandonnerai dans l’inconnu et ton esprit y errera pour l’éternité ».

Ma rage et ma haine envers la vie sont forte mais dois-j pour autant sacrifier mon âme pour cela ? Si je ne le fais pas je meurs ?!? Mais si j’accepte, je pourrai enfin répondre à tous mes bourreaux…. Je pourrai leur montrer ce qu’est la douleur… Je pourrai à mon tour devenir bourreau.

« Oui j’accepte ! » Dis-j.
« Je te libère de ces inconnus, ensuite il faut te rendre chez ton père, tu prendras des affaires pour une longue route que je te désignerai à mesure… »
Un moment du silence intervient…
« Mon nom est Tzeentch et je suis dorénavant ton dieux »
« Oui maître ! » Répondis-j du tac au tac.

Un nouveau moment de silence jusqu’à ce que j’entende à nouveau les rires au loin… Il se rapproche de plus en plus. J’ai l’impression de sortir d’un rêve et que la dure réalité refait son chemin. Mais alors ! Tout ceci n’était-il qu’une illusion ?!
Plus les voix se rapproche plus j’ai de la peine à distinguer un rire…. Un cri peut-être ? Soudain, c’est le choc. Je me retrouve au sol, sans aucunes douleurs. Je reprends peu à peu mes esprits. Je constates que la ruelle c’est éclairée…, mais pas par les rayons de soleil. Un cercle de feu passant du rouge vifs au jaune et encore au violet nous entour tous. L’homme aux yeux de feu se tient le visage, criant, hurlant de douleur. Ces deux compères, dont l’homme à la grande voix le regardent sans bouger d’un pouce. On aperçoit des flammes qui pénétré les yeux à travers ces mains et s’en suit un feu qui se propage à tout son crâne. La tête de l’homme se consume à une vitesse dont je ne doutais pas l’existence. S’en suit l’embrassement de ces deux compères et cela de la même manière que leur ami magicien. La scène se déroule en une poignée de seconde et j’ai à peine le temps de réaliser ce qu’il se passe que j’entends à nouveau la voix.
«Vas-y ! ».
Je me relève et je constate qu’aucune douleur ne subsiste, même les douleurs ressenties plus tôt ce matin ne sont plus…
Un éclair me transperce le crâne ! Mon corps surchauffe ! « AHHHHHHH !!! » La douleur n’a pas d’équivalent à ce que j’ai vécu ! Encore ! Mais !! Je sens mon corps changer… ma peau !! Mais !! Je regarde ma peau, par endroit, se transformer. Des creux se forment et dessine peut à peut des écaillent. Des craquement d’os dans mon torse m’alerte, je le vois grandir et s’avance…mes bras, ils s’allongent pour gagner une 10ène de centimètre. Un second éclair me transperce le crâne… C’est le noir et le silence complet !
« Debout ! » Me dit la voix.
« Tu as encore beaucoup de chemin à faire ».

Je reprends conscience assez rapidement et me relève.
« Tient. » Me dis-j à haute voix.
Cette odeur m’est familière. Je prends conscience que je suis déjà rentré chez moi. Devant moi, les deux sceaux en bois sont encore vide… Je me retourne et là … ?!?! Je vois mon père baignant dans sons sang. Un bras arraché gît sur la table à manger, mon père allongé sur le sol laisse deviner l’intérieur de son estomac… Pas la moindre frayeur ne m’envahis… Juste un goût de satisfaction… D’une main je sais le corps de mon père et je le dépose sur la table. Ce geste m’a paru tellement simple alors que mon père doit faire 20 kilos de plus que moi… Je me sens fort ! Mon corps n’est plus le même, mes bras, mes jambes ont pris des proportions démesurées. Ma peau si blanche par le manque de soleil laisse apparaître de nombreuses tâches vertes… Je ne suis plus le même, j’ai bel et bien changé…. Maintenant… C’est à mou tour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkal'Frakass'Tou
Initié du désordre
Initié du désordre
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Sam 16 Juin 2007 - 23:23

Morale : consommer l'alcool avec modération Rolling Eyes
Sinon, c'est excellent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madrek l'Insoumis
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Localisation : Longjumeau (91)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Dim 17 Juin 2007 - 11:42

Très bien j'aime bien ce côté ascention ^^^à part quelques fautes tu devrais le poster sur les fansites pour avoir d'autres avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordredeladestruction.frbb.net
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Dim 17 Juin 2007 - 13:39

Ouep je te conseille de le poster sur jol ça te corrigera tes fautes et franchement il est bien

_________________

Si vous lisez ça envoyez moi un mp et je vous donnerais... rien :p Chane, Bobbi, Tàri, Praetor, Hazg Mâch' kikoup, Käräz, Kirikou, Soahk, Spir, Anima, Wolgorf ont trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nairda
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 41
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Dim 17 Juin 2007 - 15:21

C'est posté! On verra les retours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elereva
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 32
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Lun 18 Juin 2007 - 13:02

Aime bien aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisarion
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 508
Age : 39
Localisation : Paris, la ville du chaos!
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   Lun 25 Juin 2007 - 23:24

Pfouuu ça c'est de la mutation à grande vitesse! Et bien violent en plus!
Mais en tout cas j'aime bien. Les écailles ça fait un chouia homme-lézard mais bon... Mieux vaut ça que ressembler à un skaven non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nairda... C'est à mon tour!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nairda... C'est à mon tour!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Votre histoire-
Sauter vers: