Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le culte de Khaela Mensha Khaine

Aller en bas 
AuteurMessage
Tàri
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 31
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mar 14 Aoû 2007 - 13:47

Culte de Khaine:

Le simple fait de mentionner les elfes noirs suffit à faire frissonner tous les habitants du monde de Warhammer. Leurs raids peuvent frapper n'importe quelle contrée et aucune race n'est épargnée, mais parmi les elfes noirs, ou Druchii tels qu'ils se nomment eux-mêmes, un culte inspire la peur à son propre peuple. Ce sont les adorateurs de Khaela Mensha Khaine, dieu de la Haine, du Meurtre et de la Guerre.



Khaine, comme cet être malfaisant est plus communément appelé, est l'une des divinités du panthéon des elfes. Même si les fils d'Ulthuan le respectent et reconnaissent en lui un mal nécessaire, seule la société des elfes noirs a engendré un culte qui encourage ouvertement l'adoration de ce maître. Khaine est le frère immortel de Morr, Dieu de la Mort. Jaloux du vaste royaume souterrain de son frère, il lui vole toutes les âmes qui ont été assassinées ou tuées à la bataille pour bâtir son propre empire des ténèbres.


Le culte de Khaine, désormais banni des terres d'Ulthuan, a vu le jour dans le royaume appelé Nagarythe. Même si ses pratiques étaient fréquemment critiquées, le peuple des elfes le tolérait car seuls des animaux étaient à l'époque sacrifiés à Khaine. Ce fut au cours des guerres qui furent menées contre Ulthuan par des bandes d'envahisseurs venus du nord que commencèrent les premiers sacrifices de mortels : les captifs étaient offerts au dieu pour que celui ci accorde sa force aux elfes de Nagarythe. Les prisonniers étaient ligotés sur de grands autels et sacrifiés sous les regards des guerriers de l'armée adverse, pour qu'ils sachent d'emblée quel destin les attendait s'ils venaient à être vaincus.


Les elfes des autres royaumes fermèrent les yeux sur cette sauvagerie, conscients que les habitants de Nagarythe étaient des combattants redoutables dont la valeur avait sauvé Ulthuan de nombreuses invasions. Le premier des Rois Phénix, Aenarion en personne, mania l'Épée de Khaine, une arme forgée par les dieux et suffisamment puissante pour trancher en deux même le plus redoutable des démons. Tandis que ses gens et lui étaient en guerre contre la menace constante venue du nord, Khaine passa dans les coutumes des elfes. Le danger diminua avec le temps et, à la mort d'Aenarion, l'Épée de Khaine fut déposée dans un temple situé sur l'Île Blafarde au nord d'Ulthuan. Chassés hors de tous les autres royaumes, les elfes fidèles à Khaine continuèrent de prospérer en Nagarythe.


Les temples du Dieu à la Main Sanglante étaient administrés par un groupe de prêtresses guerrières triées sur le volet désignées comme les Épouses de Khaine. La lourde responsabilité d'accomplir les sacrifices avant les batailles reposait sur ces femmes assoiffées de sang. Lorsque la paix régna enfin sur tout Ulthuan, les prêtresses se retrouvèrent privées de victimes et des rumeurs commencèrent à courir sur d'étranges disparitions de villageois à Nagarythe. Même si certains soupçons se portèrent sur le culte en expansion, aucune preuve de ses agissements ne put jamais être apportée.


Un nouveau péril vint bientôt frapper Ulthuan, et une fois de plus, c'est dans le royaume de Nagarythe que prit racine ce culte dédié à Slaanesh, dieu du Plaisir. A sa tête se trouvait Morathi, grande magicienne et veuve d'Aenarion. Malékith, propre fils de Morathi, prit la décision de dénoncer ce culte et de faire infliger à sa mère un châtiment public, puis il promit des récompenses aux elfes qui dénonçaient ceux qui s'adonnaient au culte du Plaisir et s'assura les services des adorateurs de Khaine qui traquèrent tous ceux qui s'y adonnaient. Cette chasse aux sorcières n'était cependant qu'une habile ruse.


Malékith avait vu l'opportunité de se débarrasser une bonne fois pour toutes de ceux qui s'étaient opposés à ses prétentions au trône. Il envoya les agents des temples de Khaine dissimuler de fausses preuves dans les demeures de ses ennemis pour pouvoir les accuser d'avoir succombé à l'attrait de Slaanesh et les écarter des affaires quotidiennes de la cour. Malékith affirmait les enfermer dans les cachots de ses donjons pour les laisser méditer sur leurs errements. Autre mensonge : ces prisonniers étaient en fait offerts aux prêtresses en signe de gratitude pour les services rendus.


Durant une longue période, Malékith laissa s'étendre l'influence de ces deux cultes, cela lui fournissait l'outil parfait pour mettre un terme à la carrière de ses adversaires politiques qui avaient fait avorter sa tentative de devenir roi.


Lorsqu'il jugea sa position suffisamment consolidée, il passa à la deuxième partie de son plan : accusant le Roi Phénix lui-même de faire partie du culte, il l'empoisonna avant qu'il ne pût se justifier et fit passer sa mort pour un suicide devant la honte d'avoir vu son secret éventé. Cette tentative était trop audacieuse et peu d'elfes prêtèrent crédit à une telle machination. Cependant, Malékith avait déjà occis plusieurs de ses rivaux et personne n'osa s'opposer à lui de peur de connaître une fin similaire. Les prêtresses de Khaine prirent d'assaut le temple d'Asuryan, exterminant tous ses occupants, premier acte hostile d'une guerre fratricide qui s'est poursuivie jusqu'à ce jour. Malékith clama alors son droit au trône d'Ulthuan et s'avança dans les Flammes d'Asuryan. Cet acte qui scella l'échec de sa prise de pouvoir a déjà été narré; la guerre fit rage en Ulthuan et les armées de Malékith furent vaincues. Tandis qu'il fut forcé de s'exiler, les plus douées de ses sorcières lancèrent leurs sorts sur les principales cités de Nagarythe pour les détacher des terres et en faire de gigantesques forteresses flottantes. Lorsque les elfes noirs exilés mirent pied sur le continent de Naggaroth, les temples de Khaine devinrent des lieux importants dans les nouvelles villes. A la même époque, le culte de Slaanesh se retrouva libre de toute persécution et prit rapidement de l'ampleur. Or, ces cultes désiraient tous deux obtenir le soutien de Malékith.


Le Roi Sorcier songea que son nouveau royaume devait être uni par une seule religion, car il lui fallait rassembler son peuple rapidement pour pouvoir mener à bien ses rêves de vengeance contre les hauts elfes. Malékith décida de ne pas intervenir dans les querelles entre les adorateurs de Khaine et de Slaanesh, car ceci n'aurait fait que tourner un des cultes contre lui. Il interdit formellement toute guerre religieuse; le conflit récent avait déjà décimé les elfes noirs, mais il savait surtout qu'il allait ainsi encourager les fidèles des deux camps à se livrer aux intrigues et aux machinations. Il prit un plaisir sadique à laisser les deux factions s'affronter pour obtenir le soutien du peuple.


Les nombreux agents des temples de Khaine arpentaient déjà secrètement les rues des cités nouvellement fondées. Pendant des décennies, ils s'étaient exercés à 1'art du subterfuge et leurs assassins avaient perfectionné leurs méthodes, éliminant discrètement les adversaires de Malékith en Ulthuan. Guidés par Hellebron, Haute Prêtresse de Khaine, les adorateurs entreprirent une guerre de l'ombre contre Slaanesh, tandis qu'elle même usait de sa langue de vipère à la cour de Naggarond pour saper les soutiens de Morathi et placer ses serviteurs auprès des membres de la noblesse. Morathi se montra aussi rusée que sa rivale : au moment même où Hellebron semblait l'emporter, elle révéla qu'elle avait en sa possession un chaudron orné de la marque de Khaine et qui avait le don de rendre la jeunesse à ceux qui s'y baignaient. Dans le royaume de Naggaroth, le bruit se répandit que Morathi avait elle aussi reçu les faveurs de Khaine. La loyauté des elfes noirs fut partagée entre Morathi, sorcière vénérant ouvertement Slaanesh, et Hellebron la Haute Prêtresse. Nombre des Épouses de Khaine désignèrent Morathi comme leur reine et un équilibre s'instaura. Hellebron savait que si elle n'agissait pas rapidement, toutes ses suivantes allaient vite se détourner d'elle.



C'est alors qu'un événement que seule la dirigeante d'un culte aussi sanglant que celui de Khaine pouvait concevoir sortit Hellebron de l'impasse : les nobles qui soutenaient Morathi furent enlevés dans leurs lits et sacrifiés sur les autels de Khaine. Les hurlements des mourants résonnèrent dans l'air froid de la nuit et on dit que Morathi dut prendre la fuite sur son Pégase Noir pour échapper aux intentions meurtrières de sa rivale. Cette nuit fut plus tard nommée la Nuit des Supplices et s'est depuis taillée une place permanente dans l'histoire et la vie des elfes noirs, comme dans celles du reste du monde de Warhammer.


Le matin suivant, Malékith fit venir à son palais Hellebron et ses prêtresses. Lorsqu'elles y pénétrèrent, un murmure grandit parmi les nobles de l'assistance : Hellebron semblait être parvenue à assembler son propre Chaudron de Sang et menait une procession de femmes toutes plus belles les unes que les autres. Les peaux ridées et les chairs pendantes avaient disparu, remplacées par des visages beaux, lisses et jeunes, et la beauté d'Hellebron rivalisait avec celle de Morathi. Tous les elfes noirs présents savaient que seule la Magie Noire avait permis ce miracle. Dans une tentative désespérée de mettre un terme à l'ambition soudaine de son ennemie, Morathi se proclama Reine de ce culte. Pour apaiser la colère d'Hellebron, elle accorda une reconnaissance officielle au culte des Épouses de Khaine en permettant aux Furies une fois par an à la date commémorative de la Nuit des Supplices de courir librement les rues et de faire des prisonniers où elles le désiraient, ce qui leur valut bientôt le nom de Furies. Dans l'année qui suivit, elles découvrirent que leurs charmes voluptueux s'estompaient tandis qu'elles retrouvaient l'aspect de vieilles mégères, mais la Nuit des Supplices peur permet à chaque fois de retrouver leur beauté.


Depuis ce jour, les suivantes de Khaine se montrent loyales envers Malékith. Chaque année, la même nuit, les elfes des villes de Naggaroth verrouillent leurs portes et condamnent leurs fenêtres avant que les Furies ne sortent des temples. Leur soif inextinguible de sang est provoquée par des décoctions d'herbes vénéneuses que seules les Matriarches, les Hautes Prêtresses des Furies, savent doser pour les empêcher d'ôter la vie. Tout elfe surpris dans les rues est amené sur les autels de Khaine pour connaître une lente et douloureuse agonie et les assassins crochètent les serrures des maisons de certains nobles ou d'autres elfes de haut rang pour que les Furies s'y engouffrent et amènent les familles entières vers les lieux de sacrifices. On dit qu'elles font connaître l'extase suprême à leurs victimes avant de les plonger dans des abîmes de souffrance dont aucun mortel ne peut se faire une idée, sauf dans ses plus sombres cauchemars. Les cris des suppliciés s'entendent jusqu'au lever du soleil, puis le silence retombe et chaque elfe noir remercie Khaine que le massacre les ait épargnés, lui et sa famille.


Les assassins employés par les temples pour espionner et tuer les ennemis d'Hellebron sont renommés pour être les plus versés dans leur art, pratiqué depuis plus de trois mille ans. Les temples leur fournissent toute une gamme de poisons mortels que seuls les Furies et eux savent manipuler sans danger. Les extraits mélangés des herbes et des plantes récoltées par les elfes noirs à travers le monde ont des effets sidérants; certaines de ces toxines sont rapides et tuent leurs victimes dès que le poison pénètre le système sanguin, qui se teinte de noir et donne l'impression d'un cadavre pris dans une toile d'araignée. Mais de nombreux acolytes de Khaine préfèrent des façons plus subtiles de donner la mort : des poisons comme le Lotus Noir peuvent prendre des heures pour se diffuser dans les veines. Tandis que le corps s'en imprègne, l'esprit est envahi de visions d'horreur, passe par plusieurs phases d'éveil et d'inconscience et au bout d'une lente agonie, la victime succombe enfin à cette expérience.


Lorsque les elfes noirs partent en guerre, il est extrêmement rare que les Furies ne les accompagnent pas. Chaque Arche Noire abrite dans ses profondeurs son propre temple et lorsqu'elles atteignent le rivage, les Furies en sortent pour partir en quête d'offrandes, emmenant parfois avec elles l'un des antiques Chaudrons de Sang. Ces reliques sacrées, dons de leur dieu et habités par son énergie malveillante, sont un mauvais présage pour leurs adversaires; les crânes des précédents sacrifices baignent en permanence dans un sang maintenu chaud. La statue de Khaine, le Dieu à la Main Sanglante, domine de toute sa hauteur cet infâme mélange, surveillant d'un oeil sévère les exploits de ses serviteurs au combat. Les Furies ont conservé cette coutume traditionnelle consistant à sacrifier des ennemis capturés avant le début de la bataille, leurs morts faisant émaner du Chaudron une aura de haine et d'envies de meurtre. Le fait que des adversaires des Druchii souillent les abords d'un périmètre occupé par Khaine ne peut être toléré et invite à ce que cet affront soit lavé dans le sang.


Les Matriarches préparent également des potions que les Furies ingurgitent avant de se battre. Ces filtres sont versés dans le Chaudron de Sang où chaque Furie vient s'abreuver au moyen d'une coupe cérémonielle conservée par la Matriarche. Cela les plonge dans un état de frénésie incontrôlable leur conférant la puissance de Khaine, au nom duquel elles jurent de n'épargner ses adversaires que pour les amener devant ses autels. L'effet de ces potions est si fort que les Furies ne se préoccupent plus de leur propre vie et cherchent à se battre si possible contre des adversaires supérieurs en nombre, poussées par un désir insatiable de se délecter des cris des mourants.


Mais hélas, il n'y a pas que sur les Terres du Grand Froid que Khaine le sombre dieu recrute ses nouveaux serviteurs et son culte s'étend toujours tant et plus dans tout le monde de Warhammer. L'adoration qui lui est vouée, pour des raisons que chacun peut comprendre, a été strictement interdite dans tous les royaumes où résident les hommes; cependant, il s'en trouvera toujours qui chercheront à détruire les civilisations de l'intérieur. Les Répurgateurs traquent et purifient ces cultes clandestins et les moindres représentations de ce dieu ont toutes été brûlées sur l'ordre du Grand Théogoniste Johann Helstrum. De nombreux assassins se rassemblent toujours en secret pour rendre hommage au dieu qu'ils adorent et les effectifs de ce culte impie ne cessent d'augmenter. Néanmoins, c'est dans les terres de Naggarond que Khaine a réellement trouvé son peuple et chaque attaque menée par les elfes noirs agrandit sa collection d'âmes prisonnières pour l'éternité.

Sources : ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mar 14 Aoû 2007 - 21:35

Ba voilà ! Vous voyez qu'on s'occupe de vous els elfes noirs de la guilde !

Merci Tàri Smile

_________________

Si vous lisez ça envoyez moi un mp et je vous donnerais... rien :p Chane, Bobbi, Tàri, Praetor, Hazg Mâch' kikoup, Käräz, Kirikou, Soahk, Spir, Anima, Wolgorf ont trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Briz' Krân'
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 1646
Age : 29
Localisation : Dans la mêlée, derrière son kikoup', sous son bouclier...
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 0:53

Si j'osais, je dirais que Khaine n'est qu'un des nombreux noms de Khorne, ou alors un de ses dieux mineurs... Mais j'ose pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres du Warp !
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 1:45

Khaine est pour moi le dieu qui a le plus bel avatar.
Sa main sanglante et son épée runique sont magnifiques ><

(Sinon Bobbi j'suis d'accord avec le premier point , je pense que c'est aussi une représentation différente de Khorne :p , mais j'oserai pas marquer que c'est une représentation majeure ou mineure .. Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Briz' Krân'
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 1646
Age : 29
Localisation : Dans la mêlée, derrière son kikoup', sous son bouclier...
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 2:00

Tu parles de l'avatar de Khaine de DoW? :ack:

Moi si j'ose :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres du Warp !
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 2:02

De DoW ou des artworks que j'ai pu trouver !
J'imagine qu'il exite pas en figurine sinon il serait dans ma collection :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Briz' Krân'
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 1646
Age : 29
Localisation : Dans la mêlée, derrière son kikoup', sous son bouclier...
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 2:17

Aucune fig n'arrive à la cheville du GdS de FW, et le buveau de sang de FW est super beau aussi (bien bourrin toussah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taldeer
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 461
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 12:30

Sisi, l'avatar de Khaine de Dow existe bien chez les eldars.
Je l'ai acheté peint (ouais, je sais, ça perd de son charme, mais je voulais pas gacher une telle figurine)

Enfin, j'ai peut-être pas bien compris de qui vous parliez, mais petit lien :

l'avata de Khaine

Edit : Khaine, il prend Khorne, et il lui déchire sa tête en deux avant d'aller voir ses potes (Tzeentch et co) pour leur faire subir le même sort.
Suite à quoi il va voir Sigmar, coup de tête, et il enchaine avec les Anciens.

Bref, Khaine, il roxx, pas Khorne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kharnack
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 34
Localisation : Dans les Terres du Nord
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 19:10

Khaine... avant qu'il defonce khorne, il a encore du chemin à parcourir le pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tàri
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 31
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 19:34

Si on tente d'éviter le flood, hein les zamis ?
Sinon j'ai bien cru lire que Khaine est Khorne sont bien deux dieux différents avec les eldars comme l'a dit Taldeer. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 19:40

Avec les eldars oui mais on peut trouver dans certains écrits (j'ai lu ça dans white dwarf et je crois dans leur livre d'armée) que selon les érudits humains Khaine ne serait que la représentation de Khorne chez les elfes. A un niveau total rp, ça permet de justifier la crainte des elfes, la guerre, la haine... De plus en poussant un peu plus les choses, n'oublions pas que la magie vient des royaumes du Chaos et il me semble bien que tous les Dieux aussi...

Chaos will win.

_________________

Si vous lisez ça envoyez moi un mp et je vous donnerais... rien :p Chane, Bobbi, Tàri, Praetor, Hazg Mâch' kikoup, Käräz, Kirikou, Soahk, Spir, Anima, Wolgorf ont trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tàri
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 31
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 19:46

Alors, voila ce que j'ai trouvé :

Citation :
Au cas où (car après une excursion internet, je vois qu'elle surgit relativement souvent), je propose d'épingler aussi la chose sur ce sujet. Je donne donc mes trucs à moi à ce propos :

Warhammer Battle V2, 1984, Bestiaire :

Les Elfes Noirs vénèrent les dieux du Chaos (pas de détails, car ils n'ont pas encore de noms à ma connaissance).

Warhammer Jeu de Rôle, 1986 : Elfes noirs, Dieux du Chaos. Khaine mentionné, Khorne de même (ni l'un ni l'autre pour les Elfes Noirs)

Warhammer Battle V3, 1987, Warhammer Fantasy Battle :

Dieux du Chaos. Première mention des Assassins pratiquant le culte de Khain, Dieu du Meurtre (pas de e à l'époque, écrit deux fois ainsi). Egalement mention de Khaine (avec un e), aussi dieu du meurtre, chez les "Evil Warriors". Pas de dieux du chaos nommés.

Warhammer Battle V3, 1987, Warhammer Armies :

Dieux du Chaos. Khaine (avec e) , Dieu du Meurtre pour les assassins. Pas de dieux du chaos nommé. Apparition d'un symbole de Khorne dans la liste du Chaos, ainsi que de Bryan Ansell.

Hordes Sauvages, 1988 :

Les Furies font des sacrifices à Khorne. Egalement, mention de Khaïne, pour les Assassins. On a Khorne, dieu du sang et de la guerre, et Khaïne, dieu du meurtre (les trémas viennent probablement de la traduction. Peu de diacritiques en anglais)

Warhammer Battle V3, 1989, Realm of Chaos : Slave to Darkness :

Les Elfes Noirs peuvent s'allier avec une armée de Slaanesh, pas de Khorne.

Autres ouvrages d'intéret : Pour La Gloire d'Ulric (créé par les éditions Descartes, seul endroit décrivant assez en détail des culteux de Khaine), Compilation (Khaela Mensha Khaine), Realm of Chaos : The Lost and The Damned, Renegade (description de Khorne).

Mon opinion à moi :

A vue de nez, et comme pour pas mal de chose, la nature de Khorne, Khaine et des Elfes Noirs a été assez floue durant la V2 (et une petite partie de la V3). Au final, ce qu'il en ressort est que Khaine et Khorne en ressortent comme assez différents, pour ne pas dire qu'ils se détestent l'un l'autre.

Là où Khaine est un dieu de l'assassinat, par plaisir, par revanche, dans le dos et sournoisement (et marginalement un dieu de la guerre avec ces mêmes caractéristiques - voir à ce propos la nouvelle de Compilation, où les Eldar montrent qu'ils ne sont pas très sympathiques), Khorne est un dieu de la guerre pour qui le meurtre de sang froid est un déshonneur, la magie une hérésie, et la tuerie comme amusement une décadence bon pour les Slaanesheux, avec lesquels il ne songerait jamais à s'allier par ailleurs.

Les différences peuvent continuer. Khaine est d'alignement mauvais, Khorne est chaotique. Khorne refuse la nécromancie (comme toute autre forme de magie), les culteux de Khaine ont leurs morts-vivants (Realm of Divine Magick). Il y a des cultes et temples de Khaine, pas de Khorne (cf la campagne impériale, premier tome). Ken Rolston notait bel et bien les différences :

"Khaine and Khorne: Scholars observing the similarities in name, methods, principles, and even favorite colors of the Khaine and Khorne cults speculate endlessly -- are the cults related? Or are the two gods different aspects of a single god? It is worth noting that Khaine and Khorne cultists do not confuse the cults, and that in spite of the many similarities, there are also crucial distinctions (such as Khorne's absolute prohibition against the use of magic versus Khaine's generosity with divine necromantic magics, and Khorne's status as a Great Chaos Power versus Khaine's status as one of the Dark Children pantheon)."

(La traduction globale est "les érudits voient des ressemblances, mais différences cruciales").

Pour le coup des symboles de Khorne sur les elfes noirs V4, je ne suis pas des masses convaincus. Ce symbole n'est pas exclusivement celui de Khorne : c'est un crâne stylisé. Il fut déjà utilisé vers 86 pour les cultistes des Ténèbres dans Chainsaw Warrior, un jeu n'ayant qu'un lien très ténu avec Warhammer (vaguement relié lors de la parution de Talisman Timescape).

http://membres.multimania.fr/bewulf/Divers/Cult...ultiste%203.JPG
http://membres.multimania.fr/bewulf/Divers/Cult...ultiste%205.JPG
http://membres.multimania.fr/bewulf/Divers/Cult...ultiste%207.JPG
L'un des arguments avancés (clin d'oeil coup de coude) fut que ce sont deux aspects du même dieu. Malheureusement, ça ne fonctionne pas ainsi. Un dieu est quelque chose de concret dans le fluff : c'est un tourbillon de le warp stabilisé. Et qui plus est, ils n'apparaissent pas au hasard - ils sont généralement regroupement de concepts très spécifiques (encore heureux - sinon, croyez moi, vous auriez beaucoup moins de dieux).

Egalement, Khaine date, probablement. Ancienne civilisation Eldar. Khorne date d'un peu après l'an -8.000, calendrier de l'Imperium.

Voilà donc pour la V1 à plus ou moins la V4. Si d'autres gens veulent s'avancer...


Et la réponse :

Citation :
Plus de problèmes d'ambiguité, le monde est bien fait.
Tome of Salvation est sorti (ça est le supplément sur les dieux, les curetons et les culs bénis) et non seulement la section Khaine est séparée de la petite concernant Khorne, non seulement la définition du port-folio divin de Khaine le différencie de Khorne, mais en plus on a un encadré qui explicite clairement que ce sont deux dieux différents mais et que le culte de Khaine n'est même pas un dérivé de celui de Khorne.

le squat
La vie est belle

ps : Accessoirement, le bouquin est bien rempli et le contenu a l'air sympa. J'essayerai de trouver le courage d'en faire un commentaire, et, si possible d'éditer mes messages sur le liche lord, sigmar's heir et de rédiger des trucs aussi sur les suppléments sur les rats et les vampires.
C'est à dire probablement jamais, quoi.

Source : ici
J'édite car il y a une discussion qui repend le lien que j'ai donné sur le même forum, cependant il y a des réponses plus complétes
Regardez ici

_________________


Dernière édition par le Mer 15 Aoû 2007 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 19:59

Cool ! sympathique à lire Smile C'est là que je m'aperçois que même si je connais warhammer depuis 10 ans je ne suis qu'un vermisseau question connaissance du fluff... Et merde...

Bon et bien c'est donc la deuxième ambiguité levée (première étant au sujet de ce saligaud d'Archaon). On progresse on progresse !

_________________

Si vous lisez ça envoyez moi un mp et je vous donnerais... rien :p Chane, Bobbi, Tàri, Praetor, Hazg Mâch' kikoup, Käräz, Kirikou, Soahk, Spir, Anima, Wolgorf ont trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Localisation : Dans les ténèbres du Warp !
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Mer 15 Aoû 2007 - 22:37

Et ben :p Comme quoi on en apprendra chaque jour !
(N'empèche que Khaine il pète le style , d'ailleur je need effectivement cette figurine xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valeremak Gan
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 277
Localisation : Quelque part dans les Terres du Nord
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Jeu 16 Aoû 2007 - 12:52

Ah tiens, moi j'étais persuadé que Khaine n'était en fait qu'une autre apparence de Khorne Sad

C'était très sympan à lire, merci beaucoup Tari Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tàri
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 31
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   Jeu 16 Aoû 2007 - 15:53

De rien Smile
Pis comme ca on sais qu'ils sont différent même s'ils se ressemblent Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le culte de Khaela Mensha Khaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le culte de Khaela Mensha Khaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon culte de la vitesse ! [1500]
» Listes d'armées Cabale langue vénimeuse/Culte Veuve fantôme
» Mon culte de la vitesse !
» [Jeu] La réplique culte !
» Scène culte de film !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Les piliers de la destruction :: Les Elfes Noirs-
Sauter vers: