Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth

Le seul ordre acceptable est celui qui restera après notre passage...Tremblez, nous allons vous écraser sous nos bottes, chiens !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Guerrier Silencieux (MAJ)

Aller en bas 
AuteurMessage
Valeremak Gan
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 277
Localisation : Quelque part dans les Terres du Nord
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Jeu 27 Sep 2007 - 20:56

Salut tout le monde ! Chose promise, chose faite, voici l'histoire de mon personnage, Valeremak Gan, Elu du Chaos.

Déjà désolé d'avoir mis aussi longtemps à faire cette histoire, ce n'est pas que je n'avais pas d'idée (j'avais même une idée très précise de l'histoire de ce personnage), mais j'ai été atteint de différentes afflictions qui m'ont fait encore et toujours reporter cette histoire à demain :
_ A savoir la reprise des cours ( Sad ).
_ La fainéantise (oui je sais cay mal !).
_ Le fait que je l'avais déjà écrite, que j'avais passé un temps fou dessus et que je l'avais finalement perdus en appuyant sur le mauvais bouton et je n'ai pas eu le courage de la réécrire ......

.... jusqu'à maintenant !

Bon j'arrête de débaler ma vie et je vous livre l'histoire en espérant qu'elle vous plaise ! Désolé aussi pour les fautes, je n'ai jamais été très doué en français Embarassed


La silhouette avança jusqu'au village d'un pas lent, mais sûr. Les éclaireurs que le Chef de la tribu avait posté, avaient vu venir ce sombre et inquiétant personnage. Ami ou ennemi ? Faux-croyant ou adorateur des Dieux Sombres ? Il était impossible de décrire l'homme (ou la chose, car les énergies du Chaos sont capricieuses ....) qui se cachait sous un énorme manteau à capuchon, troué de part en part. Rien ne laissait transparaître le visage du voyageur, il n'y avait seulement que deux lueurs rouges et menacantes que l'on pouvait voir parmis les ombres qui cachaient son visage.

L'un des deux éclaireurs postés à l'entrée du village était aller prévenir le Chef, qu'un étranger venait vers le village. Gar'zara, Chef de la tribu dont le père avait conquis cette place en tuant en duel son prédécesseur, avait envoyé deux de ses meilleurs guerriers à la rencontre de la créature. Ils se devaient d'être prudents, était-ce un envoyé des Dieux Sombres ? Un signe de bonne augure ? Ou un enfant du Chaos décérébré qui comme tant d'autres, assoiffés de sang et de souffrances, venaient chercher de la chair fraîche ? Ou encore un guerrier d'une tribu ennemie ? Gar'zara avait de nombreux ennemis et la guerre entre tribus étaient une règle afin de prouver sa valeur aux Dieux du Chaos.

Thorfim, l'un des deux guerriers du Chef, lança :

_ Halte étranger ! Qui es-tu et que viens-tu faire sur les terres de notre Clan ?

La silhouette ne répondit pas, en fait elle fit comme si elle n'avait rien entendu et continua d'avancer .......

Slakra, le second guerrier, lança à son tour :

_ Présente-toi ! Si tu refuses de te présenter et de dire pourquoi tu es là, nous te tuerons et donneront ta carcasse en sacrifice aux Dieux !
_ Mon nom ........ n'a pas d'importance ...... je n'ai que faire de me justifier devant vous ....... hors de mon chemin .......

Thorfim eu subitement peur pendant environ 3 secondes. Au moins il était clair que cette chose était un homme (ou ce qui restait d'un homme), mais sa voix semblait étrange. Elle était sans expression, sans colère, sans menace, sans peur, rien, absolument rien .....

_ Dégagez de mon chemin ........., dit l'homme.

Thorfim et Slakra savaient ce qu'ils devaient faire. Cette personne refusait de se présenter et de dire ses intentsions, il fallait la tuer. Tout les deux prirent leur armes et leur bouclier; Thorfim armé de sa hache en acier et de son bouclier de chêne et de fer, et Slakra, avec sa masse à deux mains. Ils foncèrent ensemble, hurlant le cri de guerre de leur Clan, comme un seul homme, ils ne pouvaient laisser cet étranger en vie.

L'homme sortit de dessous son manteau, une énorme épée à 2 mains d'une taille incroyable. Le combat était inévitable, Thorfim le savait, mais ce qui l'intriguait c'était que la main de son adversaire était protégée par un gantelet d'acier, qui donc pouvait bien porter une armure lourde dans les Désolations du Chaos, une armure c'était froid, lourd et encombrant, tandis que le cuir et les fourrures permettaient de résister au froid ainsi que de se mouvoir rapidement (la vitesse étant indispensable afin de mener des attaques éclairs sur les Clans ennemis).

Avec une vitesse surprenante, l'homme frappa avec sa lourde épée à 2 mains, Thorfim avait prévu l'attaque et cueillit la lame sur son bouclier, puis d'un coup sec, la repoussa, il porta un coup au niveau du torse, que son adversaire para avec la garde de son arme, mais le but n'était pas de faire mal. En effet, Slakra profita de l'ouverture de son adversaire afin de porter une attaque redoutable sur le crâne de son adversaire, mais celui-ci esquiva l'attaque.

Les deux guerriers faisaient face à l'inconnu. Thorfim scruta alors attentivement son adversaire. Il mesurait dans les deux mètres de haut et était large d'épaules, bien que massif, il était plus agile et rapide que l'on pouvait s'attendre d'un gabarit pareil. De plus il semblait porter des plaques d'armures -en tout cas pour ses mains c'était sûr- et à travers les trous du manteau, le guerrier avait distingué ce qui ressemblait à une armure de plate. Le combat allait être rude, sa hache ne possèda pas une lame suffisamment large afin d'entamer la plate, sa seule chance était que Slakra l'écrabouille avec sa masse.

L'assaut continua de plus bel. Les deux guerriers hurlaient à s'en détruire les poumons tandis que l'inconnu restait silencieux. Parade, esquive, attaque, feinte, tout les coups étaient présents, les trois combattants n'étaient pas des novices, mais ce qui inquiétait Thorfim c'était les deux lueurs rouges de son adversaire, de plus il était froidement efficace dans sa manière de combattre. Pas de cris, pas de grognements, pas de paroles, on aurait dit que son adversaire était un cadavre ambulant pour être aussi silencieux. Quand soudain ......

Thorfim vit le coup venir et essaya d'empêcher le guerrier silencieux de porter son attaque, malheureusement il échoua. Slakra voulut parer l'attaque avec sa masse, mais l'ennemi abbatit son épée comme un bûcheron sur la masse, au niveau de la tête de l'arme ..... et la brisa. Alors que Thorfim hurlait de rage, il vit l'épée de l'adversaire trancher dans la chair de Slakra au niveau de l'épaule droite ce qui lui fit perdre son bras. Slakra n'eu même pas le temps de comprendre l'attaque de l'adversaire que celui-ci, d'un violent mouvement de poignets enfonca son épée au niveau des reins. Le guerrier s'écroula alors que du sang s'échappait à gros bouillons, fumant dans le froid des Désolations.

Avec la rage de vaincre, Thorfim se rua sur son adversaire et porta un coup de hache au niveau de la tête .... ce qui fut sans effet. A sa grande surprise, le capuchon tomba en arrière et il vit alors le heaume d'un Guerrier du Chaos, sa surprise vira alors à la peur. Peur qui le quitta en un instant, le temps que l'épée de son adversaire lui tranche la moitié de sa jambe gauche avant de toucher son torse dans un arc de cercle vicieux.

Thorfim ne ressentit aucune douleur, en fait la douleur était telle que son cerveau était incapable de l'analyser, ce qui faisait qu'il ne souffrait presque pas. Alors que la vie était en train de le quitter, le Guerrier du Chaos remettait son capuchon et dit en même temps :

_ Non, cela ne sert à rien. Ces guerriers sont trop faibles, ils ne seront d'aucune utilité pour l'Architecte du Changement ..... D'autres ..... il faut en trouver d'autres, plus fort, plus utiles ..... Tzeentch, je ferais ce que tu me demandes ......... La Forteresse, il faut la chercher, oui maître, je vais la chercher et la trouver .......... eux te serviront .......

Et il partit. Alors que les éclaireurs couraient prévenir Gar'zara de ce qui s'était passé, Thorfim réfléchit brièvement avant que la vie ne le quitte.

On parlait il y a 15 ans, d'un guerrier du chaos silencieux. Un être vil et calculateur qui était né faible et détester de son père, Chef de Clan. On disait qu'il était partis, seul, dans les Désolations faire on ne sait quoi. Il était revenu pour la Croisade d'Archaon et y avait participé, là il s'était fait une réputation de manier une énorme épée à 2 mains ...... et surtout des guerriers disaient avoir vu ce guerrier chaotique, massacrer son père ainsi que ses meilleurs guerriers durant les combats ......... Vengeance, disent certains, folie dire d'autres, rage dire encore d'autres. Mais la seule chose sûre, c'est qu'après la défaite d'Archaon, il disparut comme un ombre, sans laisser de trace ........

Virka Gan était le Chef de Clan assassiné ....... Valeremak oui ..... son fils s'appellait Valeremak Gan ...... un fanatique du Chaos, doublé d'un monstre assassin ....... tellement fanatique qu'il ne ressentait plus aucune émotions, seul servir le Chaos était important pour lui ......

Sur ces dernières pensées, Thorfim succomba ........


Dernière édition par Valeremak Gan le Sam 8 Mar 2008 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuzu
Seigneur du désordre
Seigneur du désordre
avatar

Nombre de messages : 1748
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Jeu 27 Sep 2007 - 22:21

Toi quand tu mets des points de suspension tu fais pas semblant ^^Sympa sinon Smile

_________________

Si vous lisez ça envoyez moi un mp et je vous donnerais... rien :p Chane, Bobbi, Tàri, Praetor, Hazg Mâch' kikoup, Käräz, Kirikou, Soahk, Spir, Anima, Wolgorf ont trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chane
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 994
Age : 31
Localisation : Avec un Loup :)
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Jeu 27 Sep 2007 - 22:58

J'ai bien aimé, j'ai tendance a imager ce que je lit et tu as une facon d'ecrire qui s'y prete bien, manque plus que la suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madrek l'Insoumis
Guest de L'Ordre de la Destruction
Guest de L'Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Localisation : Longjumeau (91)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Ven 28 Sep 2007 - 11:01

voilà une bonne initiative ^^.

Continu comme ça t'es sur un bon début ^^.

_________________
En espérant vous voir embrasser la juste cause : celle de la destruction.



Et pour vous défouler : http://madrek-linsoumis.labrute.fr/cellule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordredeladestruction.frbb.net
Valeremak Gan
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 277
Localisation : Quelque part dans les Terres du Nord
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Dim 30 Sep 2007 - 23:03

Ouais je rajouterais au furt à mesure :p

Merci encore pour vos avis positifs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valeremak Gan
Ordre de la Destruction
avatar

Nombre de messages : 277
Localisation : Quelque part dans les Terres du Nord
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   Sam 8 Mar 2008 - 19:46

Comme je suis en train d'effectuer une sauvegarde avec mon ordinateur afin de parer à d'éventuels problèmes qui pourraient me pousser à un formatage, je continue l'histoire de mon guerrier, Valeremak Gan ! Je me suis dit "Tiens j'ai le temps de continuer, alors je vais le faire !", j'espère en tout cas que cette suite vous plaîra Smile Et encore désolé pour les fautes d'orthographe/grammaire Very Happy

Un mois était passé depuis que Valeremak avait tué les deux guerriers qui l'avaient attaqué devant le village de Gar'zara. Le guerrier n'avait pas suivis un chemin précis durant ce mois. Il s'était contenter d'écumer les forêts des Désolation du Chaos, tuant les créatures qui l'attaquaient, dans le but de devenir plus fort, à la recherche d'outils intéressants pour l'Architecte du Changement. Mais le goût amer de la déception se présentait à chaque fois en lui. Aucun des êtres qu'il a vu n'étaient assez dignes et capables pour remplir la mission que Tzeentch lui avait confié.

Le guerrier du Chaos se trouvait pour le moment dans une vaste et sombre forêt près du village de Fjirgard, situé sur la côte. Il avait prévu de descendre au village le lendemain quand le soleil serait haut dans le ciel. Pour le moment, il devait trouver un endroit où dormir, de quoi manger et se mettre à l'abri des bêtes féroces qui vivaient dans la forêt. Non pas que les sangliers, les loups, les ours, corrompus en partie par l'énergie chaotique étaient un danger pour lui, mais il aurait été fâcheux de mourrir égorgé dans son sommeil par ces bêtes, sans avoir pu en premier accomplir la mission du Dieu Corbeau.

Son regard se posa en premier sur une petite clairière, mais il repoussa cette idée de son esprit, un point d'eau étant justement un endroit où bêtes et bandits pourraient se retrouver afin de se désaltérer. Il s'enfonça plus profondement dans la forêt jusqu'à parvenir à une petite grotte, enfoncée dans la montagne qui dominait toute la région. Après inspection, la grotte ne possèdait pas de locataire ce qui était bien. Valeremak rentra dedans après avoir chercher du bois mort pour faire un feu. Une fois que celui-ci se mit à crépiter sans avoir besoin d'aide extérieure, il sortit de sous son manteau deux lapins qu'il avait tué durant ses déambulations dans la forêt. Il les écorcha avec son poignard puis les fit griller, après quoi il mangea son repas. Il était très tard quand il finit son repas. Le guerrier se rendit compte après avoir éteint son feu qu'il allait y avoir une nuit d'encre : le ciel était nuageux et pas la moindre lumière en provenance des étoiles ou de la lune ne filtraient à travers l'épaisse couche nuageuse. Valeremak grimaça intérieurement. Une nuit d'encre était idéal pour ne pas être vu par des hommes, mais les bêtes avaient de meilleurs sens que les bandits qui pouvaient rôder dans la forêt et se retrouver presque aveugle face à des créatures capables de voir clairement dans le noir n'était pas une situation idéale, mais qu'importe, il devait faire avec. Il s'emmitoufla dans son manteau, sans ôter son arme ou son armure, ne serait-ce que le heaume, et s'endormit.

Le lendemain, au petit matin, il fut réveillé par des cris sourds qui provenaient de la direction dans laquelle se trouvait la clairière. Le chaotique se mis en marche afin de voir ce qui se passait ; peut-être était-ce un signe des Dieux ? Au fur et à mesure qu'il marchait, Valeremak vit des taces évidentes de combat : branches cassés, troncs abîmés, herbes et feuilles piétinnées en hâte, des flèches figées dans les arbres et du sang, des traces de sang multiples. Le guerrier découvrit derrière un buisson le cadavre de ce qui devait avoir été un homme. Sa tête avait été fendue en deux par une hache de guerre qui était d'ailleurs, restée encastré dans son crâne. Ignorant le regard du mort qui semblait implorer le ciel, il esseya de soulever la hache. Elle était bel et bien coincée. D'une saccade, le guerrier retira l'arme du crâne du mort qui, sous la pression de la saccade, explosa dans un geyser de sang, d'os, et de cervelle.

Le combattant examina l'arme. Une hache de guerre tout ce qui a de plus classique. Un manche en bois de chêne avec une tête en acier qui était vissée sur le manche de bois. La structure avait été renforcé par l'ajout de lanières de cuir qui enroulaient le manche et la partie inférieure de la tête de la hache. Dans les mains d'un combattant aguerri, c'est une très bonne arme, classique, mais efficace, du beau travail.
Mais Valeremak était troublé, tout en marchant en direction de la clairière, il regardait la hache. Il avait été obligé d'utiliser toute sa force afin de retirer l'arme du crâne du mort. Pour la coincer d'une telle façon, il fallait que la force de l'adversaire soit grande, très grande pour y arriver. L'adversaire devait être un véritable colosse pour parvenir à ce résultat.

Son analyse sembla se confirmer au fur et à mesure de son avancée. Deux nouveaux corps sans vie. Les deux victimes étaient éventrées et leur intestins mélés au sang chaud des victimes exhalaient une douce vapeur chaude dans le froid de ces terres chaotiques.

"Il y a eu du vilain, du très très vilain" se dit Valeremak en voyant les corps.

Quand il arriva dans la clairière, il découvrit un carnage. L'eau était rougit par le sang qui avait coulé, tellement il y en avait. Cinq nouveaux corps s'ajoutaient aux 3 autres précédents.

"Des bandits" se dit Valeremak.

En effet, l'équipement des morts faisaient surtout penser à celui des bandits et des exilés des clans. Un ensemble hétéroclite composé d'épées, de haches, de masses de différentes qualités : acier, fer et même en pierre pour une grossière masse fabriquée à partir d'une grosse branche taillée avec un cailloux fixé dessus par des lanières de cuir. Même chose pour les armure, certains n'en avaient pas, d'autres avaient un bouclier, ou du cuir, ou de la maille et même le mort qui semblait être le chef avait un vieil heaume en fer usé. Ils avaient été éventrés pour 3 d'entre eux, les deux autres décapités.

L'attaque vint par derrière, mais Valeremak s'y attendait vu que les cadavres étaient frais ; le tueur-massacreur devait se trouver dans les parages. Le guerrier esquiva simplement la lame qui avait foncé droit entre ses omoplates, par derrière et se retourna pour faire face à son adversaire. Le guerrier fut déçu, une fois encore.

Il ne s'agissait en réalité que d'un bandit qui avait sûrement réussi à échapper au massacre. Maniant son épée à 1 main à deux mains, de manière ferme, il devait sûrement vouloir donner l'impression d'être un combattant décidé et dangereux. Il était équipé d'une armure de plate et d'un heaume complètement usé et qui devait provenir de différentes armures car chaque pièce ne ressemblait absolument pas aux autres. Valeremak eu presque de la pitié pour lui.

"_ Toi, un pas et t'es un homme mort ! File moi ton argent, tes provisions et ton manteau si tu tiens à vivre !
_ Et tu vas faire quoi si je refuse ? dit le chaotique.
_ Me prends pas pour un bouffon ! Si tu refuses, je te tue et je prendrai alors ton équipement de ton cadavre !
_ Oh non je ne te prends pas pour un bouffon ...... mais pour un lâche qui a laissé les autres membres de son groupe mourrir afin de sauver sa misérable existence .........
_ Sale bâtard ! Je vais te faire la peau !"

Il se rua sur Valeremak en levant son épée comme si il tenait un estramaçon. Le guerrier silencieux fonca également sur lui, le saisit à la gorge d'une main, ignorant l'attaque adverse qui ne fit qu'une nouvelle éraflure sur son armure de plate, pris son poignard et l'enfonca dans l'oeil droit de son adversaire en profitant de l'ouverture de son heaume au niveau de la visière. Le bandit hurla de douleur, lâchant son arme et tomba par terre sur le dos quand Valeremak le lâcha. Tout en hurlant et en sanglotant et en essayant de retirer le poignard de son oeil, il criait des injures et des menaces au guerrier du Chaos. Il hurlait qu'il allait le tuer, que c'était un lâche, un bâtard, un enfoiré, une putain de bordel, mais le guerrier gardait son silence. Il garda également son silence quand il trancha de gauche à droite la tête de son adversaire avec son épée à 2 mains, faisant voler en l'air le casque tranché en deux et le poignard tandis que la partie supérieure du crâne roulait par terre avant de tomber dans la clairière.

Le guerrier silencieux récupéra son poignard et le rangea dans son étui. Il attendit, en silence, sans bouger, debout, quelques minutes pour voir si le tueur se trouvait effectivement dans les parages comme il le pensait.

Rien ne vint. Rien ne se produisit.

Valeremak reprit sa marche vers Fjirgard afin d'accomplir sa mission. En silence, comme toujours .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Guerrier Silencieux (MAJ)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Guerrier Silencieux (MAJ)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandawa multi : pano Dragoeuf et hache du guerrier Zoth
» L'GUERRIER ULTIME !!! (ou L'ARENE DES GLADIATEURS !!!)
» [Moc] Le Porteur du Plastron de Lumière, le Guerrier Dragon
» Suigetsu le Guerrier Sanglant ^^
» [guerrier] Rofellos lvl 46

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Destruction WAR sur Har Ganeth  :: Votre histoire-
Sauter vers: